Chassé croisé de ravitailleurs

Publié par Philippe VOLVERT le 04-06-2017

Lancement du vaisseau de ravitaillement Dragon CRS-11 à destination de la station spatiale internationale - Photo SpaceX

Une fusée Falcon 9 a été lancée depuis le Kennedy Space Center avec un vaisseau Dragon partiellement réutilisé. Le décollage depuis l’aire de lancement 39A a eu lieu à 21 heures 07 TU. Une première tentative jeudi soir avait du être interrompue en raison de la présence d’orages menaçants au-dessus du centre spatial.

Le cargo de ravitaillement a été séparé du lanceur environ 10 minutes après le lancement. Ses panneaux solaires ont été déployés correctement quelques minutes plus tard. Il doit rallier la station spatiale internationale qu’il rejoindra dans la journée de lundi. L’amarrage devrait avoir lieu vers 16 heures TU dans la même journée.

Avant l’arrivée de Dragon, le cargo Cygnus quittera le complexe orbital. Les ingénieurs de vol Jack Fischer et Peggy Withson libéreront le vaisseau avec le bras robotisé Canadarm 2. La séparation est prévue ce dimanche à 13 heures 10 TU.

Le lancement du vaisseau Cygnus marque le 100ème envol d’une mission depuis le pas de tir 39A. Il a été inauguré il y a tout juste 50 ans, le 09 novembre 1967. Ce jour-là, les installations du Kennedy Space Center vibraient sous l’impressionnante puissance dégagée par la fusée Saturn V transportant le vaisseau inhabité Apollo 4. Deux ans plus tard, c’est de ce même pas de tir que s’envolait l’équipage d’Apollo 11 qui allait se poser sur la Lune le 21 juillet 1969. C’est sous l’ère de la navette qu’il sera le plus utilisé. Columbia, Challenger, Discovery, Atlantis et Endeavour se relaieront à 82 reprises sur les 135 missions du programme. Après le retrait de la flotte des navettes, la Nasa décide de céder ses installations au privé. SpaceX monte au créneau et signe un bail qui court jusqu'en 2025.