Début de la mission européenne VITA

Publié par Philippe VOLVERT le 29-07-2017

L'astronaute européen Paolo Nespoli est parti pour un séjour de cinq mois dans l'espace - Photo ESA/M. Pedoussaut

L’astronaute européen Paolo Nespoli et américain Randy Bresnik, accompagnés du commandant russe Sergeï Ryazansky ont quitté le cosmodrome de Baïkonour hier à 15 heures 41 TU. Leur vaisseau Soyuz MS-05 a orbité quatre fois autour de la Terre pour rattraper la station spatiale internationale six heures plus tard. Après l’ouverture de l’écoutille à 01 heures 57 TU, l’équipage s’est installé dans le nouveau lieu de vie pour un séjour de cinq mois.

Outre les nouveaux arrivants, Expedition 52 comprend le commandant russe Fyodor Yurchikhin et les ingénieurs de vol Peggy Whitson and Jack Fischer. Ensemble, ils devront réaliser environ 250 expériences en biologie, biotechnologie, physique, science de la Terre et des recherches sur ce qui peut impacter la vie sur notre planète.

La mission Vita

A 60 ans, Paolo Nespoli est le plus âgé des astronautes européens en activité. Il en est à son troisième séjour dans l’espace. En 2007, il expérimente pour la première fois la gravité 0 en tant que membre de l’équipage STS-120 de la navette américaine. Il y retourne trois ans plus tard pour un séjour de cinq mois à bord de la station spatiale internationale. A ce jour, il totalise 174 jours en orbite autour de la Terre. Il devrait doubler son score avec la mission VITA.

VITA est l’acronyme de Vitality, Innovation, Technology and Ability (Vitalité, Innovation, Technologie et Capacité) et a été choisi par l’agence spatiale italienne, qui fournit la mission par un accord d’échange avec la Nasa. Vita signifie également « vie » en italien, reflétant les expériences que Nespoli exécutera et la notion philosophique de vivre dans l'espace - l'un des endroits les plus inhospitaliers pour les humains.