Entretien du bras Canadarm 2

Publié par Philippe VOLVERT le 06-10-2017

Deux astronautes de la Nasa ont effectué la première des trois sorties prévues pour l'entretien du bras robotique Canadarm 2 - Photo NasaTV

Utilisé depuis 2001 pour la maintenance de la station spatiale internationale, mais également pour la saisie des véhicules de ravitaillement inhabités, le bras robotique Canadarm 2 a besoin d’un entretien. Ce mois-ci, la Nasa planifie trois sorties extravéhiculaires exclusivement consacrées à cette tâche.

Hier, les astronautes Randy Bresnik et Mark Vande Hei sont sortis durant 06 heures 55 pour remplacer l’effecteur de verrouillage (LEE) qui sert de point d'ancrage à la station spatiale. La pièce usée sera ramenée sur Terre pour être remise à neuf.

Deux autres sorties sont programmées dans les prochains jours. Les 10 et 18 octobre, les astronautes se concentreront sur la lubrification du nouvel effecteur et au remplacement des caméras sur le côté gauche de l’armature de l’ISS et le côté droit du module américain Destiny.

Le bras Canadarm 2 est la contribution canadienne au projet de station spatiale internationale. Forte de son expérience sur le bras de la navette, l’agence spatiale canadienne a conçu un bras adapté pour le travail en orbite. Long de 17,6 mètres, pesant près de 1,7 tonne, Canadarm 2 est basé sur le bras humain avec sept articulations (3 articulations à l'épaule, 1 articulation au coude et 3 articulations au poignet). Il est en mesure de manipuler des charges pesant jusqu’à 116 tonnes. Chacune de ses extrémités peut servir de point d’ancrage sur la station spatiale, ce qui permet de déplacer le bras là où c’est nécessaire. L’un de ces points d’attache se trouve sur le système de base mobile (MBS) qui peut coulisser le long de la poutre principale de la station, offrant une mobilité latérale d’un bout à l’autre de l’ISS.