Trois ans de plus pour le module de Bigelow

Publié par Philippe VOLVERT le 07-12-2017

Le module gonflable BEAM poursuivra ses essais durant trois ans amarré à la station spatiale internationale - Photo Nasa

Le module gonflable BEAM amarré à la station spatiale internationale donne entière satisfaction à son concepteur, la société Bigelow Aerospace. Elle a conclu avec la Nasa un contrat de 200 000 $ sur trois ans qui autorise la poursuite des essais avec le module en vue de la construction des futures infrastructures spatiales habitées.

BEAM (Bigelow Expandable Activity Module) est amarré à l’ISS depuis avril 2016. Jusqu’à présent, le module était inutilisé et fermé en permanence si l’on excepte les quelques visites d’astronautes pour une inspection de l’état de sa structure. Désormais, il servira de lieu de stockage pour du matériel tout en limitant son accès à ce seul usage. Le reste du temps, le sas sera verrouillé hermétiquement pour faire face à une éventuelle dépressurisation du module.

Une fois déployée, la structure du module offre un diamètre de 3 mètres pour une longueur de 4 mètres et d’un volume interne pressurisé est de 16 m3. Elle a été conçue pour valider le concept de module gonflable et démontrer qu’il est possible d’employer cette méthode pour construire des habitats dans l’espace offrant de grands volumes pour une masse au lancement réduite contrairement aux modules actuels rigides et lourds.